A propos de l'ANART

 créée par décret executif N°92-12 du 09 juin 1992 modifié et completé par le décret executif N°04-313 du 22 septembre 2004 est un établissement public à caractère industriel et commercial.

Conformément aux missions et objectifs assignés, l’Agence est chargée de sauvegarder, de promouvoir, d’animer, d’orienter et de développer l’artisanat traditionnel et d’art à travers :

  • L’apport de conseils et d’assistance aux artisans, coopératives et entreprises artisanales dans le domaine des approvisionnements, de la production et des techniques artisanales.
  • La participation à l’écoulement de la production artisanale et à sa promotion tant au niveau national qu’international.
  • La proposition et la mise en œuvre de toute mesure de nature à promouvoir et développer les activités de l’artisanat traditionnel et d’art d’une part et la promotion socioprofessionnelle des artisans d’autre part.
  • L’écoute des artisans pour recenser les préoccupations, les contraintes et les difficultés du secteur de l’artisanat et les soumettre aux instances concernées.
  • La promotion des activités artisanales par l’organisation de foires, salons, expositions et concours destinés à récompenser les meilleures œuvres et à développer l’esprit d’innovation.
  • La contribution et l’élaboration d’une stratégie de commercialisation des produits d’artisanat en particulier par l’organisation des circuits de distribution et des compagnies promotionnelles pour la mise en valeur des produits .
  • La prospection, l’assistance et l’organisation des opérations d’exportation.
  • L’animation et le développement des échanges avec les institutions et organismes etrangers dans le cadre de la cooperation internationale ,
  • la participation avec les institutions et organismes concernés à la détermination des besoins du secteur en matière de formation et veiller à la bonne conduite de la formation des maîtres artisans , artisans , cadres et autres catégories professionnelles spécifiques au secteur .
  • La proposition et l’engagement de toutes actions de recherches, de reconstitution, de réhabilitation et de protection du patrimoine artisanal traditionnel.
  • L’organisation en relation avec les institutions du secteur (CNAM-CAM), le recensement des activités de l’artisanat traditionnel et d’art et des artisans à des fins d’analyses et d’études statistiques, économiques et sociales.
  • La mise en place et la gestion d’une banque de données relative aux procédés et techniques modernes pouvant être employés dans l’artisanat traditionnel en vue d’assister et de conseiller les artisans sur tout ce qui se rapporte aux techniques artisanales.
  • La participation et l’élaboration des mesures règlementaires régissant les activités artisanales traditionnelles et leur mise en œuvre.
  • La proposition de mesures incitatives tendant à favoriser la contribution de l’artisanat traditionnel aux activités économiques du pays.
  • La promotion de l’utilisation des matières premières locales en vue d’assurer une plus grande intégration de l’activité artisanale dans le de développement économique.